LETTRE CONTRE LES SUBVENTIONS EUROPEENNES POUR LA PUBLICITE DU FOIE GRAS


En 2005, pour la troisième année consécutive, l'I.G.P. Canard à foie gras du Sud-Ouest a été présente en page quadrichromie dans la presse magazine française, au point culminant des achats de fête de fin d'année :
  • Femme actuelle : 2ème semaine de novembre et 2ème semaine de décembre
  • Marie Claire : 2 dernières semaines de décembre (et au delà)
  • Avantages : 2 dernières semaines de novembre et 2 premières de décembre (soit 4 semaines consécutives)
  • Prima : même chose que Avantages
  • Fémina : 3ème semaine de décembre
  • Elle : les 4 semaines du mois de décembre
  • Voici : 3ème semaine de novembre et 3ème semaine de décembre
  • Gala : 1ère semaine de décembre
  • Télé 7 jours : 3ème semaine de décembre
  • Télé 2 semaines : 2 dernières semaines de novembre et 2 dernières semaines de décembre
  • Télérama : 2ème semaine de novembre et 1ère semaine de décembre
  • Figaro magazine : 4ème semaine de novembre
  • Nouvel Observateur : 4ème semaine de novembre et 3ème semaine de décembre.

Pub ffoie gras

Cette campagne massive de publicité pour le foie gras est majoritairement financée par l'argent public : 50% par l'Union Européenne, 10% par le conseil régional d’Aquitaine, 5% par le conseil régional Midi-Pyrénées, de 5% par l’Etat français. Il ne reste que 30% par les adhérents de l’IGP !

SVP, envoyez le courrier ci-dessous à Mme Else Mariann Fischer Boel, Commissaire européen chargée de l’Agriculture et du Développement Rural, et à Monsieur Markos Kyprianou Commissaire européen chargé de la santé et de la protection des consommateurs, pour dénoncer ce financement public et expliquer que l'argent des contribuables ne devrait pas être employé à développer la souffrance animale.

 

Remplissez tous les champs ci-dessous et cliquez sur "Envoyer" :
 

Prénom :
 
Nom :
 
Email : @
 
Ville :
 
Pays :
 
Choisissez le sujet de votre mail, de façon à ce que chaque courrier ait un titre différent et soit ouvert :
Sujet du
message :
 
N'hésitez pas à personnaliser ce courrier :
Message :
 
   

 

Vous pouvez aussi écrire directement aux deux commissaires : mariann.fischer-boel@cec.eu.int, markos.kyprianou@cec.eu.int.

Pour donner plus de poids à votre protestation, vous pouvez aussi la leur faxer : 00 32 22 98 86 06 (Fischer Boel) et 00 32 22 98 84 73 (Kypriannou) et/ou l'envoyer par courrier postal :

Nom du Commissaire
Rue de la Loi 200
B - 1049 Bruxelles
Belgique


Retour au sommaire