Courrier

L'envoi de courrier est un élément majeur dans la défense de la cause animale. Des conseils pour écrire sont donnés sur le site de la PMAF.

Si vous recevez des réponses intéressantes, merci de m'en faire part.

 

Lettre Les progrès dans la traitement des animaux ne pourront s'obtenir qu'à condition de sensibiliser de façon systématique, répétée, le personnel politique à la cause animale.

La démarche est particulièrement importante actuellement en France. A l'approche d'échéances électorales importantes en 2007, les partis élaborent actuellement leur projet, celui-ci devant être finalisé en général pour le mois de juin. Il est donc majeur de leur demander expressément d'y inclure des propositions en faveur des animaux, et de leur formuler des suggestions précises, concrètes et réalistes.

Merci donc d'écrire aux principaux partis pour leur avancer des propositions en faveur des animaux. Vous trouvez des pages web avec : 

Signer  Des adresses pour écrire
Des idées de propositions à formuler

Je suggère prioritairement des personnes à contacter dans des partis susceptibles de gouverner ou de figurer dans une coalition gouvernementale, ou de figurer au parlement. Mais n'hésitez pas à écrire à tout autre parti, surtout si vous y avez déjà vos entrées ou vos sympathies.

Merci de ne pas faire un copier/coller des propositions que vous trouverez en ligne, mais de vous en inspirer éventuellement pour rédiger votre propre lettre.

 

Corridas

Lettre Environ 70 communes organisent en France des corridas. Seules une demi-douzaine d'entre elles sont des grandes places taurines (Arles, Bayonne, Béziers, Dax, Mont de Marsan, Nîmes, Vic Fezensac). La plupart sont des villages qui disposent d'arènes de moyenne ou de petite capacité, et qui organisent des corridas pour meubler leurs fêtes. Ces corridas rapportent peu d'argent, ne sont pas très soutenues par la population locale, et ne survivent que grâce à de généreuses subventions.
Ecrivez s'il vous plaît à toutes les communes françaises organisatrices de corridas pour leur faire comprendre que ces spectacles nuisent gravement à leur image et pénalisent le tourisme. Montrez qu'à titre personnel, vous ne pouvez encourager financièrement une ville de sang en allant y dépenser votre argent.
Pour écrire, consultez la liste des adresses électroniques des villes taurines françaises.

Lettre Mme Marland Militello, député des Alpes Maritimes, a déposé une proposition de loi visant à supprimer l'alinéa 3 de l'article 521-1 du code pénal. Ce qui revient à interdire les corridas et les combats de coqs. A ce jour, 62 députés ont cosigné cette proposition de loi, soit davantage de députés que compte le groupe d'étude sur la tauromachie à l'Assemblée nationale.

Il faudrait que davantage de députés cosignent cette proposition de loi pour qu'elle soit un jour soumise au vote de l'Assemblée. Ecrivez, si possible à tous les députés, ou au moins à votre député, pour lui demander de cosigner cette proposition de loi. Un modèle de lettre est disponible sur le site du CRAC.

 

Lettre Le foie gras IGP Sud-Ouest s'offre, en cette fin d'année 2005, une grande campagne de publicité dans la presse magazine française : Femme Actuelle, Marie Claire, Avantages, Prima, Fémina, Elle, Voici, Gala, Télé 7 jours, Télé 2 semaines, Télérama, le Figaro Magazine et le Nouvel Observateur. Or, 70% de l'argent de cette campagne provient de fonds publics : union européenne, état français, régions. Merci de protester fermement auprès de ces institutions pour leur expliquer que l'argent public serait mieux employé à aider les humains défavorisés qu'à payer des publicités pour un met de luxe, cruel envers les animaux. Vous pouvez utiliser un formulaire pour protester auprès de l'UE, qui finance 50% de la campagne. 

 

Lettre Un projet d'élevage géant d'animaux à fourrure est élaboré en Norvège. Le complexe regrouperait plus de 110 000 animaux sur la commune de Hå, et serait construit par la compagnie Karlsvarden Næringspark AS. L'organisation norvégienne de défense des animaux NOAH lance un appel international à envoyer des courriers de protestation contre ce projet ; voir la page correspondante sur leur site web (en anglais). Il s'agit d'envoyer un courrier à la compagnie. Des formulaires sont disponibles avec des modèles de lettres en anglais, vous n'avez qu'à ajouter vos coordonnées et cliquer pour envoyer votre mail. N'hésitez pas à personnaliser les lettres avec quelques mots d'anglais (si vous connaissez cette langue) ou à défaut de français.

 

Signer  Lettre à envoyer à la compagnie (formulaire à remplir en ligne) Merci d'envoyer également un fax pour augmenter l'impact de votre démarche (facile à envoyer avec un modem)

 

Mammifères marins

Lettre Massacre de dauphins

Massacre de dauphins Au Japon, chaque année depuis 1986, plus de 20 000 dauphins, marsouins et petites baleines périssent lors de la saison de chasse qui se déroule du 1er septembre au 31 mars. Ces massacres sont autorisés par le gouvernement japonais et ont lieu notamment dans les villes côtières de Taiji, Iki, Ito, Futo et Izu. 
En mer, les animaux sont transpercés par des harpons puis amenés à bord des embarcations au moyen de crochets de boucher avant d’être achevés. Près des côtes, les dauphins sont rabattus vers les plages ou dans des anses pour y être massacrés au moyen de harpons, couteaux ou noyés dans des filets. 
Des manifestations ont eu lieu samedi 8 octobre dernier dans le monde entier, devant les ambassades et consulats du Japon. En France, des actions ont eu lieu à Paris, Marseille et Strasbourg. Que vous ayez ou non participé à ces manifestations, merci de continuer à mettre la pression sur le gouvernement japonais.
Écrivez au premier ministre japonais en visitant le site de la WSPA (en anglais). Cliquez sur : Protest letter to Prime Minister in Japanese (PDF). Vous obtiendrez une lettre en japonais. Imprimez la en deux exemplaires et envoyez-là à l'adresse postale au Japon donnée sur le site de la WSPA, et à "Ambassade du Japon à Paris 7 av Hoche 75008 Paris". Copiez là dans le presse-papier et collez là dans un mail que vous enverrez au premier ministre japonais et à son ambassade : kanteihp-info@cas.go.jp et info-jp@amb-japon.fr.

 

Autres

Lettre Ane de Pero Palo

Ane de Villanueva de la Vera Chaque année, durant le "Pero Palo", la fête du mardi gras, un âne sert de souffre douleur à une foule exitée dans le village de Villanueva de la Vera, en Estremadure. Monté par le villageois le plus gros et le plus lourd, l'âne traverse la ville en titubant sous les coups assenés par la foule hystérique, jusqu'à ce qu'il tombe. On lui allume alors des pétards dans les oreilles et on le matraque violemment.
Un boycott international du produit phare de cette région, le "Pimenton de la Vera", est demandé tant qu'il ne sera pas mis un terme à la souffrance de ce pauvre âne. Il est important de faire savoir que l'on n'achète pas ce produit : rendez-vous sur cette page web pour avoir tous les détails, un modèle de lettre, la liste des destinataires, le tout en quatre langues : français, anglais, espagnol et allemand !


Doigt Tous les courriers ne figurent pas sur cette page. Pour être informés des nouveaux courriers en fonction de l'actualité, inscrivez-vous au bulletin d'information InfosAnimaux (inscription gratuite, pas plus d'un mail par semaine, désinscription très facile à tout moment).


S'abonner Se désabonner
 

Retour à l'index général